Grimpe de 1ère classe dans l'Hérault, France


Aujourd'hui, lorsqu'on parle grimpe en arrière automne ou en hiver, l'attention se porte très souvent sur certaines sites très à la mode, avec en tête de liste Léonidio. Dorénavant le tourisme de masse et ses effets pervers concernent aussi les grimpeurs. Je ne sais pas si je deviens "vieille école", mais ça me fait bizarre de déambuler dans un village perdu soudainement pris d'assaut par une déferlante de touristes venus consommer de la colonnette surcotée comme on consomme de l'escalade en salle, tous vêtus du dernier ensemble "typé grimpeur" des marques les plus en vogue et aux couleurs tendance. Gloups, c'est ça l'escalade ?

A cela un remède: revisiter les sites classiques, délaissés des touristes, tranquilles, aux voies résolument bien mieux pensées que l'équipement frénétique auquel on assiste dans les sites nouvelle vague. Discuter avec les gens et les grimpeurs du coin, découvrir le génie de certaines figures de l'escalade des grandes années, savourer les plaisir annexes de l'escalade et composer avec les aléas du temps qu'il fait. L'escalade en hiver, au soleil et au calme, c'est comme un plat gastronomique: une petite portion, mais du très très bon. C'est ce que je retrouve à Claret, dans l'Hérault, quelques km au nord de Montpellier.


Adrien GODAT | Les Cheseaux 33 | CH - 1928 Ravoire | +41 79 343 14 58 | adrien@guides-passemontagne.ch